L’hôpital de TOURS | Centre Hépatobiliaire et pancréatique, Transplantation hépatique 
logo CHT Tours

Centre de chirurgie Hépatobilaire et pancréatique, Transplantation hépatique de Tours

Centre de référence (Orléans/Poitiers/Limoges/Tours/Caen) pour les maladies du foie, des voies biliaires et de la transplantation hépatique

Urgences FOIE

02.47.47.36.43
02.47.47.FOIE

L’hôpital de TOURS

bandeau de presentation du chru

Présentation du CHRU de Tours

Le CHRU de Tours, 1er établissement de la région

Établissement public de santé, regroupant 6 hôpitaux, le CHRU de Tours occupe une place privilégiée au sein de la région Centre.

Avec 2 020 lits dont 1 420 en MCO (médecine-chirurgie-obstétrique), le CHU est le premier établissement de la région Centre de par le nombre d’hospitalisations réalisé : 16,6% des hospitalisations de la région Centre et 56% des hospitalisations 2011 d’Indre-et-Loire en 2011.
Par ailleurs, le CHU présente une forte attractivité pour des patients habitant en dehors du département (28% du total des hospitalisations) et de la région (7% du total des hospitalisations).

Une activité diversifiée et en progression

Outre la qualité des professionnels, la forte attractivité du CHU s’explique par la multiplicité des pathologies prises en charge et la performance de son plateau technique. Toutes les activités y sont pratiquées, en ambulatoire et en hospitalisation, et représentent plus de 139 000 séjours et 383 000 venues en consultations externes.
Le CHU assure la prise en charge de plus de 90 000 passages aux urgences adultes et pédiatriques et traite 162 000 appels sur la plateforme de régulation du SAMU.
Le positionnement de l’établissement sur des missions de recours (chirurgie cardiaque, neurochirurgie, greffes d’organes et de tissus, grands brûlés) légitime sa pleine intégration au sein du groupement HUGO chargé de coordonner l’action de tous les CHU du grand Ouest.

Une triple mission de soins, de recherche et d’enseignement

Le soin

Premier des engagements du CHU, et mission fondatrice des hôpitaux, est assuré au quotidien par plus de 7 000 professionnels.
La délivrance de soins de qualité 24h/24-7j/7 est la réponse à la mission de service public confiée à l’hôpital public. Cette réponse assure au CHU une position de référence dont témoigne l’évolution d’activité au cours de ces dernières années.

Le soin est la mission première du CHU qui se traduit, grâce à ses équipes et à ses équipements techniques, par une importante activité (chiffres clés 2011) :

  • 2 020 lits et places,
  • 3 828 naissances,
  • 92 393 passages aux urgences,
  • 317 975 consultations externes,
  • 36 523 interventions chirurgicales,
  • 22 greffes de cœur,
  • 27 greffes de cornées,
  • 49 greffes de foie depuis le 01/02/2011,
  • 118 greffes de moelle osseuse,
  • 114 greffes de reins,
  • 35 implants cochléaires,
  • 95 187 affaires traitées par le SAMU,
  • 650 sorties en hélicoptère.

La recherche

Deuxième engagement porté par le CHU : la recherche.
Il est consubstantiel aux liens qu’il a noués avec la Faculté de médecine, l’Université et les autres établissements de recherche de la région.

Sa participation au P.R.E.S. renforce cette volonté et cet engagement qui transparaissent à travers les équipes labellisées, les projets promus et les investissements réalisés dans ce domaine.
En 2011 :

  • 47 études cliniques promues par le CHU,
  • 263 études cliniques promues par des partenaires industriels,
  • 464 études promues par des partenaires publics,
  • 83 études promues par des associations.

La formation

Troisième engagement répondant à la mission d’un CHU : la formation des médecins en lien avec la Faculté de médecine mais aussi la formation de 1 276 professionnels de santé chaque année.

Il existe au total 10 écoles et instituts de formation :

  • La formation initiale
    • Institut de formation en soins infirmiers,
    • Institut de formation d’aides-soignants,
    • Institut de formation de techniciens en analyses biomédicales,
    • Section d’apprentissage des préparateurs en pharmacie hospitalière,
    • Institut de formation de manipulateurs d’électroradiologie médicale,
    • École de sages-femmes,
    • École d’ambulanciers.
  • La formation professionnelle
    • École d’infirmiers de bloc opératoire,
    • École d’infirmiers anesthésistes,
    • Institut de formation des cadres de santé.

Soins, recherche, enseignement : c’est sur ces 3 piliers que le CHU, également acteur économique de premier plan, et 1er employeur de la Région

Le CHRU : premier employeur de la région Centre

Le CHRU rémunère 7 422 personnes, c’est-à-dire 3,8% des emplois du département d’Indre-et-Loire. Il est le 1er employeur de la région.
Le CHRU de Tours, c’est plus de 100 métiers du médecin à l’informaticien, du concierge au cuisinier….
Lieu d’insertion professionnelle et tremplin pour l’avenir, le CHRU de Tours accueille chaque année près de 2000 stagiaires. La rémunération versée aux agents représente environ 345 millions d’euros, masse financière qui a un impact direct sur l’économie locale.

Un hôpital solidaire

Impôts, taxes, cotisations sociales, formation permanente, prise en charge des personnes démunies, … le CHRU de Tours remplit chaque jour son rôle social, d’acteur au cœur de la cité.

Un hôpital consommateur

Accueillir et traiter quotidiennement 2 000 patients nécessitent une logistique performante chargée de gérer les achats, livrer les produits et s’assurer en permanence de l’état des stocks par rapport aux besoins. Ce travail fait du CHRU un client important. 26% des dépenses vont à des entreprises d’Indre-et-Loire.

logo CHT Tours